La Micheline de 18 h 23:               Avis de lecteurs.

Votre livre est très émouvant, très sensible et très bien écrit. Je suis "Pétoche", je visualise trop bien l'histoire et je suis entièrement dans le récit... Merci beaucoup pour ce bon moment. Nelly Grimal

 

Félicitations.  Beaucoup d’émotions, formidable espoir… Il tombe à pic dans notre actualité politique. Combattre les idées fascistes, tous les jeunes (et moins jeunes) devraient le lire. J’espère que ce livre aura lle succès qu’il mérite. Isabelle Barrat

 

J’ai passé de bien jolis moments avec le petit garçon et Mr Vayssettes. Je me suis laissé embarquer dans lleur amitié, leurs épreuves, leurs mystères. J’ai admiré le courage et la sagesse de Vayssettes… bref j’y étais. J’ai refermé avec une pointe de tristesse ce beau roman grave mais plein d’espoir.Tant qu’il y aura des Vayssettes il y aura de l’espoir. Il donne foi en l’humanité. Bravo !  Edith Tournier

 

Je viens de finir la Micheline de 18 h 23, autant dire que je l'ai dévoré. J'ai quand même dû me ménager des pauses, tant l'émotion et l'atmosphère devenaient oppressante, au moment où ils racontent l'histoire de Vayssettes comme résistant. J'avoue que je suis impressionnée par les détails, tout ce savoir, quant à l'écriture, elle reste, comme je l’avais déjà dit pour l’Arbre Grand-Père, universelle, fluide, elle coule dans la tête naturellement, certaines tournures de phrases sont délicieusement délicates et que de sagesse ! Vraiment chapeau. Arrivée à la fin ça semble trop bref d'un coup. C'est certainement voulu mais du coup c'est un peu brutal, le lecteur n'est pas ménagé ! Mais j'imagine que ce n'était pas l'objectif. Donc c'est un grand bravo. J'espère que les lecteurs seront nombreux et que ce livre connaîtra le succès car l’écriture est utile et mérite d'être répandue. Merci pour ces bons moments de totale immersion. J'ai hâte de lire le prochain. Claire Bontour

.

Roman captivant et quelle merveilleuse façon de traiter le manque de confiance en soi et faire passer le message que la peur peut mener à des choses aussi effroyables que les camps de 1945.
Phrase superbe : « Chaque que fois qu’un peuple a peur, il y a des voix pour désigner des boucs émissaires responsables de ses frustrations, pour crier au loup et organiser des battues. »
Nous ne sommes pas à l’abri d’un tel processus….
Encore bravo ! Livre passionnant.  Annie Letierce 

 

Douceur et émotion. Dès les premières pages, je me suis retrouvé dans mon enfance avec mes joies, mes peurs et mes angoisses d’enfant. Les détails sont simplement restitués avec beaucoup de justesse. Je suis partagé entre le désir de connaître vite la fin de cette belle histoire, mais pas trop vite pour en déguster chaque détail.  François Manent 

 

He leido LA MICHELINE ,ha sido un placer desdel primer capitulo hastael final ,a sido una gran sorpresa el empezaz con un niño y continuar con la guerra , me sorprendido y apasionado tu historia FELICITACION.,

Theresa Martin

Contactez moi !

 

Michel Fabre

 

Téléphone : 07 86 86 71 97  

 

Courriel:

contact@michelfabre.eu

 

Ou contactez moi  via le formulaire de contact dans la page contact