La Micheline de 18 h 23          extrait N° 9 page 150

 

 

…  Vous n’avez pas honte parfois d’être vivants, vous ? Moi, il m’arrive souvent d’imaginer que le sort m’ait finalement choisi pour passer par la cheminée du camp, alors je me demande lequel des copains morts d’épuisement et de faim ou massacrés serait à ma place aujourd’hui… Pourquoi eux, pourquoi pas moi ?… Pourquoi pas nous ?… Comment être des témoins crédibles alors que nous sommes vivants ? De quoi sommes-nous coupables pour avoir réchappé à une telle entreprise d’anéantissement ?

Contactez moi !

 

Michel Fabre

 

Téléphone : 07 86 86 71 97  

 

Courriel:

contact@michelfabre.eu

 

Ou contactez moi  via le formulaire de contact dans la page contact